Sélectionner une page

9 livres indispensables

pour réussir dans les affaires 

Vous ne pourrez plus dire

” Je ne sais pas quoi lire pour réussir “

 

Livre 100 conseils pour investir de Warren Buffett

(Extrait du livre)

Introduction

 

 Nous aimerions tous savoir quoi faire de notre argent.

 Il n’est pas rare d’entendre parler d’hommes d’affaires dont la richesse fait pâlir les plus envieux.

 Si l’on peut envier sa fortune, il faut tout de même noter qu’elle ne s’est pas faite en un jour.

 En effet, les plus grandes fortunes de ce monde se sont constituées sur des années d’entrepreneuriat, de placements et surtout de bons investissements.

 

Effectivement, bien investir n’est pas donné à tout le monde.

Si l’on a souvent la volonté d’investir au mieux notre argent qu’en est-il vraiment ?

 Célèbre économiste et homme d’affaires redoutable, la réputation de Warren Buffett n’est plus à prouver.

 

Né à Omaha dans l’état du Nebraska on le connaît surtout pour sa capacité d’investisseur hors norme.

Dès le début de sa carrière, Warren Buffett est employé à gérer les portefeuilles d’action de divers investisseurs.

 

Fort de ses compétences, il dépasse et de très loin les plus-values réalisées par la moyenne du marché.

Bien évidemment, sa stratégie boursière repose sur plusieurs éléments.

 

Grâce à sa vision à long terme et à ses capacités de projection, l’économiste se trouve rapidement à être l’un des meilleurs gestionnaires du marché.

 

Au travers de cet ouvrage, vous retrouverez une centaine de conseils appliqués par Warren Buffett durant toute sa carrière.

 

Vous y découvrirez des astuces classées par thématiques et qui ont sur fonctionner au cours de ces dernières années.

Chapitre 1 : Les qualités d’un investisseur

 

Être un bon investisseur ne s’improvise pas.

Si l’on peut en effet se lancer sans trop de connaissances, le temps et l’expérience vous permettront d’en apprendre toujours plus jusqu’à devenir un investisseur audacieux.

Selon Warren Buffett, un bon investisseur doit présenter quelques qualités indispensables.

Pour commencer, il faut s’informer précisément sur le marché et les entreprises sur lesquels on souhaite investir.

En effet, que vous déteniez seulement une part ne doit pas vous empêcher de connaître chaque détail de l’entreprise avec laquelle vous entrez en marché.

 

En revanche, n’attendez pas que l’entreprise fasse sa présentation annuelle pour vous décider. Faites-vous votre propre avis.

Dans cette même idée, il explique qu’il est toujours plus judicieux d’investir dans des secteurs pour lesquels on a une appétence, mais surtout, et c’est bien là le plus important, de solides connaissances.

 

Cela vous évite de vous retrouver aveugle face aux problématiques de l’entreprise. C’est que l’on appelle le cercle de compétence.

Mieux vaut ne pas s’éloigner de ce cercle afin de rester dans une zone d’affaires confortable pour vous.

Pour réfléchir à un investissement, il est indispensable d’envisager tous les scénarios possibles afin de ne jamais être pris de court.

Il faut être pondéré et toujours prendre son temps.

Une idée souvent appliquée à tort est de vendre ses actions trop rapidement.

Cela peut être provoqué par une fluctuation des cours. Néanmoins, Warren Buffettt n’est pas de cet avis.

Il conseille fortement de conserver ses actions le plus longtemps possible. En effet, il n’est pas anormal qu’un marché soit fluctuant.

 

Certaines actions prennent de la valeur tandis que d’autres en perdent, mais dans l’ensemble en étant patients, on arrive à trouver un équilibre.

L’auteur explique qu’il faut savoir faire confiance aux entreprises sur lesquelles on mise.

Il n’est pas dans leur intérêt de vous faire perdre de l’argent. Le secret est donc d’investir dans des actifs qui vous semblent productifs.

Dans cette même idée, un bon investissement se retrouve là où vous investissez dans des entreprises dont les secteurs sont stables et durables.

Si vous choisissez d’investir sur des business trop évolutifs, vous risquez d’être victime de ces rapides changements en tant qu’investisseur.

 

Prenez le temps de l’observation avant de vous décider.

 

Si vous multipliez les investissements, veillez à toujours investir dans des marchés dont vous savez qu’ils sont fiables depuis longtemps.

 

Ainsi, si pour n’importe quelle raison la bourse ferme, vous n’aurez pas à vous inquiéter sur la valeur fluctuante de vos actions.

 

Un autre conseil judicieux est d’investir sur des entreprises sur lesquelles des décisions politiques n’auront pas d’impact.

 

En somme, investissez sur un marché comme si vous placiez votre argent en immobilier.

 Soyez en mesure de faire confiance à ceux qui gèrent l’entreprise.

 Bien évidemment, veillez à ne pas posséder un nombre incalculable de lignes dans votre portefeuille d’action.

 Warren Buffettt estime que le maximum de ligne est de six.

 Il est déjà suffisamment complexe d’acquérir une parfaite connaissance de six entreprises distinctes pour ne pas se risquer à en ajouter plus.

 Visiblement, le trading ne serait pas une pratique à suivre.

 Il suffirait plutôt de se contenter d’acheter et d’attendre.

 

Trop d’investisseurs ont perdu de l’argent à cause de ces pratiques et de cette instabilité.

 

Enfin, Warren Buffett estime que vous avez tout à gagner à être à contre-courant.

 

Ne vous souciez pas des tendances, ne surveillez pas les cours chaque jour. Soyez réactif et n’hésitez pas à acheter des entreprises en difficulté.

 

En effet, si vous sentez qu’elle a des qualités alors maximisez-les et pariez là où personne n’ose le faire.

 

Les retournements de situation sont fréquents et vous pourrez très souvent en tirer profit.

 

Dans un but sécuritaire, évitez également d’investir sur les matières premières qui sont bien trop fluctuantes et dont les cours peuvent explosez ou chuter à tout moment.

 

Ne vous fiez pas aux spéculations et évitez toujours de perdre de l’argent.

 Synthèse du chapitre 1 :

 Bien plus que gagner de l’argent, l’essentiel est de ne pas en perdre.

 Être un bon investisseur c’est savoir prendre des décisions sages et réfléchies.

 Il ne faut jamais hésiter à prendre son temps.

N’investissez pas à la hâte sur des marchés innovants et porteurs, trop évolutif ils pourraient conduire à une forte perte financière.

En revanche, faites de la veille et intéressez-vous aux marchés fiables.

Restez dans votre cercle de compétence afin d’éviter les mauvaises surprises, mais surtout soyez pleinement vous-même et faites des investissements qui vous ressemblent. 

 

Chapitre 2 : La technique du métier d’investisseur

 

Investir peut devenir un métier pour autant, il est indispensable de maîtriser certaines techniques afin de s’améliorer.

Benjamin Graham est à l’origine d’une méthode largement employée par Warren Buffett pendant sa carrière.

Il s’agit de la marge de sécurité.

En clair, il convient d’acheter des actions à un prix incluant une marge de sécurité financière.

Il faut trouver le juste équilibre à savoir attendre que le prix soit suffisamment bas, mais pas trop afin de ne pas se retrouver en concurrence avec un trop grand nombre d’investisseurs.

 

Une des peurs majeures d’un investisseur est la vente à perte. Pourtant, Warren Buffett explique qu’il est parfois nécessaire de s’y plier.

L’erreur est humaine, il est donc préférable de vendre à perte plutôt que de conserver inutilement des actions qui nous freinent dans notre progression.

Une erreur est toujours bénéfique.

Une vente à perte n’est donc jamais veine elle vous permettra toujours de vous remettre en question afin de ne plus faire les mêmes erreurs.

Un bon investisseur doit limiter ses crédits à la consommation.

En effet, selon l’auteur il est inutile de faire un crédit pour acheter quelque chose qui n’apportera aucun retour sur investissement.

 

Un crédit doit permettre d’acheter des valeurs qui vous apporteront une plus-value sur le long terme.

Vous l’aurez compris, être investisseur est un véritable métier.

Warren Buffettt, met en garde toutes les personnes désireuses de se lancer dans l’aventure.

En plus d’une redoutable connaissance des marchés, une vigilance accrue sur les tendances et la concurrence ainsi qu’une gestion viable des budgets, un investissement doit toujours être cadrée par des accords juridiques précis et formels.

 

En effet, établir un cadre juridique à toutes les transactions permet d’éviter les abus et de ne pas se voir destitué de ce qui nous revient.

 

Dans cette même idée, Warren Buffett dit qu’il ne faut jamais investir en envisageant dès l’achat, un prix de revente cible.

 

Selon lui, cela revient à n’entrevoir un investissement qu’à court terme alors qu’un investissement qui rapporte nécessite d’être envisagé sur le long terme.

 

Comme évoqué précédemment il est important de connaître l’entreprise sur laquelle on mise et surtout lui faire confiance.

 

Le prix de revente ne doit pas seulement correspondre à un objectif que l’on se fixe dès l’achat, mais doit plutôt refléter les évolutions de l’entreprise et s’inscrire dans la tendance du marché.

 Trop d’investisseurs seraient focalisés sur le retour sur investissement.

 

En investisseur audacieux, Warren Buffett s’intéresse quant à lui aux intérêts combinés.

 Il faut comprendre par là qu’il s’intéresse au gain d’une année en anticipant d’ores et déjà le gain des années suivantes.

 

Il pense sur le long terme et dans une perception globale.

Un bon investisseur doit savoir distinguer prix et valeur. Le prix est ce que vous payez pour investir.

 

La valeur est plutôt ce que vous recevez sur cet investissement.

Il ne s’agit pas seulement d’argent, mais plutôt d’une plus-value.

Bien souvent le prix ne reflète en rien la valeur de l’entreprise, il fluctue en fonction du marché, de la demande ou encore des tendances ou de l’actualité.

Il faut apprendre rapidement à faire cette distinction afin d’être conscient du potentiel de votre portefeuille d’actions.

Le dernier conseil est de conserver une partie de son portefeuille d’action en cash afin de pouvoir être réactif et à l’écoute d’une opportunité impromptue.

 

Cela évite également d’avoir à vendre une action au profit de l’achat d’une autre dans l’urgence.

Synthèse du chapitre 2 :

Être investisseur n’est pas donné à tout le monde.

Ceux qui ont l’opportunité de le devenir doivent apprendre certaines méthodes afin de pouvoir investir et capitaliser sur les bonnes actions.

Au quotidien, cela demande de rester vigilant quant à la concurrence, aux différents marchés, mais aussi aux tendances actuelles.

 

Il faut savoir privilégier la notion de valeur à la notion de prix et choisir le bon moment pour revendre ses actions.

9 livres indispensables

pour réussir dans les affaires 

Vous ne pourrez plus dire

” Je ne sais pas quoi lire pour réussir “