Sélectionner une page

9 livres indispensables

pour réussir dans les affaires 

Vous ne pourrez plus dire

” Je ne sais pas quoi lire pour réussir “

 

Livre Cassez la baraque de Gary Vaynerchuk

(Extrait du livre)

Introduction 

Auteur et conférencier, Gary Vaynerchuk est également un entrepreneur de génie.

Connu à l’origine pour ses talents de critique de vin il est désormais célèbre pour ses compétences entrepreneuriales dans le monde entier.

Renommé pour ses capacités en marketing digital, il est aujourd’hui une des personnalités à suivre lorsqu’il est question de réseaux sociaux.

Paru en 2018, Cassez la baraque présente aux publics les différentes tendances en matière d’utilisation des réseaux sociaux.

En effet, ils sont actuellement un média incontournable dans le processus de création et de développement d’entreprises.

S’avoir en faire bon usage, connaître les codes et les nouvelles pratiques permet à n’importe qu’elle entrepreneur audacieux de se faire un nom dans son secteur d’activité, et ce, de manière très rapide.

Toujours en quête de nouveautés, les réseaux sociaux sont devenus en quelques années un véritable vecteur de tendance ainsi qu’un outil de veille remarquablement efficace.

Les entreprises, de grandes et de petites taille, ne comptent plus le nombre de réseaux sur lesquels elles capitalisent pour créer de l’information ou encore drainer de nouveaux prospects.

À travers de cet ouvrage, vous découvrirez quelques profils d’entrepreneurs qui ont su tirer profit de ses nouveaux canaux.

Vous découvrirez également un certain nombre d’astuces et de bonnes pratiques à mettre en place si vous souhaitez utiliser ces réseaux sociaux de manière efficace.

 PARTIE I : A vos marques

Chapitre 1 : La voix est libre

 

Dans Passion web, son précédent ouvrage Gary Vaynerchuk expliquait comment monétiser ses contenus sur les réseaux sociaux afin d’en tirer de véritables bénéfices.

Il est vrai qu’aujourd’hui, on ne compte plus le nombre de personnes qui parviennent à se dégager un salaire confortable rien qu’en faisant un usage efficace de toutes ces nouvelles plateformes de communication.

Les questions qui se posent aujourd’hui sont : comment trouver une nouvelle manière de se démarquer alors que tout le monde peut potentiellement devenir influenceur ?

Comment proposer des contenus innovants et efficaces ? Comment être pertinent dans sa démarche ?

Depuis 2009 ; conscient de l’engouement et du développement toujours plus important de ces réseaux sociaux, les entreprises ont multiplié par trois les budgets alloués à la communication digitale.

C’est ce qu’on appelle aujourd’hui le marketing d’influence.

Malgré la pluralité des plateformes et l’accroissement incessant du nombre d’utilisateurs, il n’y a pas de risque à tenter de se démarquer via ses réseaux.

En Effet, un compte efficace sera celui qui proposera des contenus inédits, mais surtout reflet d’une expertise précise et de qualité dans un domaine.

La meilleure idée est de se concentrer sur une passion afin d’en faire un outil de communication.

Chaque utilisateur d’un réseau, quel que soit le réseau, peut mettre en avant son image et ses valeurs personnelles.

C’est en créant une image personnelle forte que vous parviendrez à mettre en avant vos contenus auprès de votre audience cible.

Vous pouvez également choisir les canaux sur lesquels vous souhaitez être présent.

En effet, le nombre de réseaux sociaux ne cesse d’augmenter.

Vous êtes donc libres de choisir ceux sur lesquels vous vous sentez le plus à l’aise.

Instagram est une excellente alternative pour ceux qui aiment les images, Twitter pour ceux qui aiment être synthétiques et efficaces.

Snapchat offre une alternative plus éphémère, mais les utilisateurs y sont très réactifs. Rien ne vous empêche d’animer plusieurs réseaux en parallèle.

Le secret d’une communication d’influence efficace est avant tout, celle dans laquelle vous vous sentez à l’aise.

Le premier portrait est celui d’Amy Schmittauer.

En 2007 elle fait le buzz sur internet, pour avoir été choisie dernière, comme demoiselles d’honneur lors d’un mariage.

Pour se démarquer de toutes les autres, elle décide de créer une vidéo émouvante à diffuser lors du dîner, le soir du mariage.

C’est en voyant les réactions de l’assemblée qu’elle a compris qu’elle aimait filmer et monter des contenus vidéo.

Elle s’est donc mise à faire ses propres vidéos qu’elle diffuse régulièrement sur YouTube et s’est créé une véritable communauté.

Elle a compris que plus qu’une passion, elle pouvait faire des réseaux sociaux un métier.

Elle donc devenue consultante en réseaux sociaux et a développé progressivement son activité.

Ce qu’il faut retenir de cela, c’est que n’importe quelle passion peut aujourd’hui devenir une profession si tant est que l’on sache la mettre en avant, prendre le risque de créer des contenus et communiquer efficacement sur les réseaux.

N’ayez pas peur d’offrir ce que l’on propose déjà simplement : faites-le différemment !

 Synthèse du chapitre 1 :

À l’ère du numérique, nous sommes de plus en plus nombreux à chercher une nouvelle optique de carrière.

En effet, internet et si vaste, qu’il est possible de développer une multitude de compétences et donc de trouver une nouvelle profession.

La plupart du temps, ceux qui réussiront le mieux, seront ceux qui n’auront pas peur d’exposer une passion, d’en faire une expertise en la partageant avec une ou plusieurs communautés.

L’entrepreneuriat numérique est aujourd’hui un nouvel élan professionnel.

Encore faut-il vouloir apprendre à innover.

Chapitre 2 : Ce qui m’importe

 Si certains parviennent à se démarquer rapidement sur les réseaux, d’autres ne s’en sortent pas.

Pourtant, en connaissant les bons leviers et en les appliquant dès le début de l’activité, certaines bonnes pratiques, réussir sur internet est à la portée du plus grand nombre.

Le premier levier, est-ce que l’auteur appelle : l’intention.

Il s’agit de connaître les raisons qui poussent à partager tel ou tel contenu.

En somme quelle est la finalité de ce réseau social, pourquoi l’utilise-t-on ?

Les raisons peuvent être multiples et propres à chacun pour autant, elles doivent être identifiables clairement.

Ces intentions doivent être perçues facilement et en toute transparence par votre audience.

Si ce n’est pas le cas et que les raisons qui vous poussent à communiquer ne sont pas claires et limpides alors votre réseau ne fera appel à vos compétences que s’ils n’ont pas d’autre choix.

L’auteur prend l’exemple de Lewis Howes, un joueur professionnel de football américain.

Après une facture du poignet, il se retrouve sans possibilité de reprendre sa carrière.

Un ami lui conseille de s’inscrire sur le réseau Linkedin afin d’y faire des rencontres professionnelles enrichissantes et peut-être avoir la chance de se reconvertir.

 Il rencontre un grand nombre d’entrepreneurs locaux, les interroge sur leur carrière, leur réussite.

Il fait de même sur Twitter.

Il comprend que certains abonnés twittés organisent des réunions pour discuter en direct.

L’ex-sportif décide de faire de même et d’organiser des réunions entre utilisateurs de linkedin en faisant payer l’entrée quelques dollars.

Il a organisé de véritables tables rondes, des conférences avec buffet, etc.

Il est devenu petit à petit un véritable ponte du réseau social, et ce en quelques mois.

Un passe-temps et finalement devenu son métier, car ses intentions étaient claires pour son audience, il organisait des conférences pour aider d’autre personne à entrer en contact et agrandir leurs réseaux professionnels.

Si l’intention est un levier primordial, il est de même pour l’authenticité.

Votre audience a besoin de sentir que vos contenus sont authentiques, que vous véhiculez une image qui reflète une réalité.

La blogueuse Lauryn Evart explique qu’elle est en recherche constante d’authenticité pour son blog.

Qu’elle cherche à offrir des contenus authentiques et vrais, en toute transparence avec ses lecteurs.

Elle parle de ce qu’elle aime, de ses envies, de ses passions, elle transmet ses valeurs.

En soi c’est ce qui fidélise son audience.

Intention et authenticité ne sont rien sans passion.

N’importe quel entrepreneur ou influenceur vous le dira.

Si vous n’aimez pas ce que vous faites peu de chance que vous le fassiez bien.

De ce fait, l’image que vous transmettrez à votre audience s’en verra ternie et de piètre qualité. Entreprendre avec succès, c’est avoir une vocation.

Brian Wampler travaillait anciennement dans le bâtiment.

Il s’est passionné pour la guitare et notamment pour l’utilisation de pédale de son.

Il jouait plusieurs heures par jour après le travail.

En passant sur les forums, il constate que les explications données à propos de ces pédales sur les forums ne sont ni claires ni simples à comprendre pour les musiciens en mal d’informations.

Il a donc fourni lui-même des réponses à tous ces gens et s’est mis à vendre en parallèle des pédales personnalisées et a créé des ebooks ensuite vendus en ligne.

Il a pu quitter son travail dans le bâtiment et devenir indépendant grâce à cette passion.

Il faut également être patient.

Toute affaire qui marche nécessite du temps.

Paradoxalement la rapidité est de mise.

Si ces deux notions semblent totalement contradictoires, elles sont pourtant toutes deux, nécessaires.

En effet, il faut être patient pour développer peu à peu son activité et sa visibilité sur les réseaux, pour autant il faut être rapide dans sa façon de faire et apprendre à optimiser son temps pour être plus efficace.

Les deux derniers leviers primordiaux pour progresser sont bien évidemment le travail et l’attention.

Si cela semble évident, il faut être capable de prioriser d’optimiser son temps afin de faire progresser ses projets.

Être entrepreneur c’est travailler jour après jour pour sa propre réussite. Pour cela, il faut néanmoins être attentif.

La veille est une activité importante pour un entrepreneur.

Il faut étudier la concurrence, la demande, l’offre déjà présente sur le marché.

Il n’est pas forcément nécessaire de proposer de la nouveauté pour prospérer, mais plutôt de proposer en mieux ce qui existe déjà.

Ainsi, vous pourrez rediriger vers votre entreprise les clients de la concurrence ainsi que de nouveaux prospects.

 Synthèse du chapitre 2 :

Vous l’aurez compris être entrepreneur, influenceur, novateur passe avant tout chose par le respect et la mise en place de certains leviers indispensables.

Il faut mettre une réelle intention à ce que l’on propose, être passionné et authentique afin de séduire sa cible.

Il faut apprendre à être patient tout en travaillant toujours plus rapidement et efficacement.

Enfin il faut rester à l’écoute de sa cible, mais également du marché et de la concurrence si l’on souhaite obtenir des résultats pertinents sur le long terme.

Chapitre 3 : Le contenu, huitième, paramètre fondamental  

 

Il est bien évident aujourd’hui qu’au vu de la multiplicité des médias disponibles, publier du contenu n’est plus chose impossible.

Pour autant, chaque plateforme à ses propres codes, son public, ses habitudes et ses pratiques.

Choisir de partager du contenu sur les réseaux sociaux est un véritable exercice.

Il y a quelques années, de nouveaux outils d’automatisation ont vu le jour.

Il s’agissait de préparer un contenu type (photo, vidéo, article), de le précharger sur une application automatique pour que cette dernière publie le même contenu en simultanée sur plusieurs plateformes différentes.

Ces outils étaient très utilisés par les influenceurs, mais également par les entreprises, persuadées de gagner du temps.

En réalité cette pratique a rapidement connu ses limites.

S’il est certes intéressant d’offrir du contenu sur plusieurs plateformes, il faut néanmoins publier un contenu adapté. En effet, chaque réseau social à ses spécificités.

L’audience ne sera pas forcément la même d’un média à l’autre, leurs attentes seront différentes également.

L’auteur explique que pour une communication efficace il convient de publier des contenus adaptés au média que l’on choisit.

Ainsi, on publiera plutôt des photos ou très courtes vidéos sur instagram, des textes courts pertinents et efficaces sur Twitter, des contenus en direct sur snapchat, des images d’inspiration du pinterest, des articles sur linkedin…

Pour illustrer ses propos, l’auteur évoque le parcours de Rich Roll, un ancien avocat américain.

Du jour au lendemain après une prise de conscience, l’homme a décidé de changer radicalement de mode de vie.

Il est devenu végétarien, s’est mis intensivement à la course à pied et a commencé une activité dans la vente en ligne.

Les réseaux sociaux lui ont permis d’une part d’accompagner son changement de mode de vie, car ses réseaux sociaux ont augmenté en visibilité, mais cela lui a permis également de développer une véritable stratégie marketing.

Il explique d’ailleurs très bien que chaque contenu publié sur ses réseaux était mûrement réfléchi et qu’il pouvait les justifier un à un.

Sa ligne directrice était claire, ses objectifs également. Cela lui a permis d’atteindre les résultats qu’il attendait.

Synthèse du chapitre 3 :

Même si l’objectif de la communication est le même sur chaque réseau, les codes de chaque plateforme doivent être respectés afin de garder un outil cohérent et une communauté prête à suivre et partager vos contenus.

On ne publie pas n’importe quoi n’importe où, appropriez-vous chaque réseau et veillez à ce qu’il reflète l’identité de votre marque ou votre personnalité, vous n’en serez que plus authentique et efficace.

Rejoignez nous sur :

9 livres indispensables

pour réussir dans les affaires 

Vous ne pourrez plus dire

” Je ne sais pas quoi lire pour réussir “