Sélectionner une page

Parler en public – Le guide officiel TED TALKS de Chris Anderson

livre développement personnel

Découvrez la synthèse du livre Parler en public de Chris Anderson rédigée par La Bibliothèque des Entrepreneurs. Temps de lecture estimé à 5 minutes.

Parler en public : Introduction 

 Chris ANDERSON nous expose dans son livre les différentes techniques pour réussir ses conférences TED.

Réussir son introduction, choisir sa tenue, créer la surprise et transformer son trac en atout en sont des exemples.

Depuis 2001, Chris ANDERSON obtient un succès phénoménal par ses interventions et ses conférenciers au service de la diffusion des idées.

Découvrons ensemble les tenants et les aboutissants d’une prise de parole en public réussie et tous les outils nécessaires pour passer cette épreuve brillamment.

Mais d’abord, je voudrais insister sur un point : il n’existe pas qu’une seule façon de donner une bonne conférence.

Dans ce domaine, c’est la nouveauté qui compte. L’important, c’est d’avoir quelque chose à dire, de le formuler en restant authentique.

La prise de parole a pris de l’envergure. Elle a plus d’impact que l’écrit. Ce qui est aussi, au fond, l’objectif du présent ouvrage : refondre l’enseignement de la rhétorique pour l’adapter à l’usage moderne.

Tout ceci se passe à la vitesse de l’éclair grâce à INTERNET et d’écran à écran. 

 

SECTION 1 : LES BASES

Parler en public, Chapitre 1 : L’exposé oral une compétence à votre portée

Il n’y a rien de plus naturel que d’avoir peur de prendre la parole en public. En réalité, tout cela est une question d’état d’esprit.

Les cas les plus intéressants sont ceux qui ont déclenché un foisonnement d’idées ou un changement de vie radical.

L’éloquence n’est pas un don réservé à quelques privilégiés.

Il y a des centaines de façons de donner une conférence, à charge pour chacun de trouver l’approche qui lui convient.

L’acquérir, c’est donner à votre confiance en soi toutes les chances de s’épanouir.

Synthèse du chapitre 1 :

L’Art oratoire est tout d’abord une question de personnalité.

Chris ANDERSON nous explique dans ce chapitre de ne cherchez ni à impressionner son public, ni à être quelqu’un d’autre que soi-même.

Pour être apprécié et écouté, soyez authentique.

Parler en public, Chapitre 2 : L’idée qui prend forme…Une perle à découvrir

 

La première mission d’un intervenant est de partir d’un sujet qui lui importe vraiment et de lui donner vie dans l’esprit de son public.

TED, c’était aussi un espace où des gens de tous horizons pouvaient se réunir et se comprendre.

Tout d’abord trouver une « idée », j’entends par ce terme tout ce qui peut transformer notre vision du monde.

Si vous inculquez à votre auditoire une idée qui le fait vibrer, c’est déjà un exploit : vous lui avez réellement donné une partie de vous-même.

Alors si vous en faisiez quelque chose ?

Mon conseil : regardez bien autour de vous en gardant en tête que quelque chose dans votre expérience unique peut être utile et profitable à d’autres.

Les êtres humains ont inventé un outil très utile : le langage.

Si vous voulez y parvenir, vous devez puiser dans une base commune.

C’est la condition sine qua non pour que les spectateurs puissent construire votre théorie dans leur tête.

Certains consultants en PPP (prise de parole en public), s’appuyant peut-être sur les travaux du psychologue américain Albert Mehrabian, publiés en 1967, cherchent à minimiser cette importance du langage.

En effet, selon la « règle des 3V » de ce grand professeur, 7 % seulement de la communication serait verbale, le « vocal » (intonation et voix) comptant pour 38 % et le « visuel » (comprenez le langage corporel) pour 55 %.

Mais la substance même du discours dépend d’abord des mots que vous employez. Cette façon de transmettre les idées explique l’importance de l’oralité pour l’homme.

C’est ainsi qu’il construit et façonne sa vision du monde. Ce sont nos idées qui font de nous ce que nous sommes.

 

Synthèse du chapitre 2 :

Chris ANDERSON nous explique dans ce chapitre les facteurs décisifs pour lesquels son auditoire va se laisser emporter par le discours.

En premier lieu, l’intérêt du sujet portera sur votre propre motivation à en parler, une très faible partie portera sur le vocal, une partie beaucoup plus importante sur le visuel, et la majeure partie émanera du langage que vous utiliserez pour charmer un public tout au long de votre discours.

Chapitre 3 : Les pièges classiques…Quatre types à proscrire

 

La clé est de se bâtir celle d’une personne généreuse, qui apporte un vrai plus à son auditoire.

Toute forme d’autopromotion est donc à proscrire absolument. Le principal, c’est que vous compreniez bien qu’il s’agit de donner et non de prendre.

En s’asseyant dans la salle, le public nous fait l’offrande d’un bien extrêmement précieux et non récupérable : quelques minutes de son temps et de son attention.

Notre devoir à nous, conférenciers, est d’utiliser au mieux ce temps qui nous est imparti.

Le discours doit s’articuler autour de la nature du travail accompli et de la puissance des idées qui l’imprègnent.

Soyons clairs : incontestablement, en tant qu’auditeur, les moments les plus forts sont ceux où l’on se sent inspiré.

Tout à coup, nous voulons plus, nous voulons devenir meilleurs. C’est ce qui fait le succès des TED, cette capacité d’inspirer un désir

Un des pièges est l’immense attrait de la standing ovation qui peut amener l’orateur à prendre les mauvaises décisions.

En cherchant par tous les moyens à manipuler le public, intellectuellement et émotionnellement.

Être inspiré ne se commande pas : c’est une réaction à une prestation sincère, courageuse, désintéressée, à une authentique sagesse. Si votre conférence l’est, vous serez émerveillé du résultat.

 

Synthèse du chapitre 3 :

Chris ANDERSON nous expose dans ce chapitre quelques pièges à éviter : La règle principale pour être un bon conférencier est le principe de donner, pas de prendre.

Son discours doit être motivé et enrichissant et surtout rester humble, ne pas tenter de manipuler le public en le prenant pour un idiot.

Découvrez la chaîne Youtube de La Bibliothèque des Entrepreneurs en cliquant ici

 

 

Articles complémentaires :